Économie Emploi Tourisme

Vous êtes ici : Accueil / Projet / Économie Emploi Tourisme

Nous jouerons un rôle moteur pour le développement économique au sein de la Communauté de Communes.  Dans un contexte de transition écologique où le monde de demain nous oblige à penser la création d’emplois non délocalisables et où les formes de travail évoluent rapidement, nous serons force de proposition.  La création d’un Comité d’Action économique, l’appui au développement de Structure d’insertion par l’activité économique (SIAE) et de formation professionnelle sur le territoire se feront au sein de la CCSLA.

La nécessaire orientation écologique et solidaire de notre politique municipale sera vecteur de création d’emplois avec la mise en place d’un service de santé, d’un projet alimentaire territorial, la valorisation des circuits courts, le soutien à l’aide à domicile, la réorganisation nécessaire des services municipaux.  : suite aux départs en retraite d’agents il y a un net déficit au niveau des remplacements notamment  aux services techniques,  alors que la fusion avec Seythenex a agrandi considérablement la commune.

Une politique de soutien sur la durée devra être réfléchie avec le commerce local ; l’installation de toute nouvelle activité de proximité commerciale ou autre en centre-ville sera accompagnée.

Il conviendra enfin de tirer le bilan de la crise sanitaire et de ses plus de huit semaines d’inactivités pour nombre de nos commerçants, restaurateurs et artisans, afin de voir avec eux quelle aide complémentaire la commune pourrait leur apporter. Tout soutien financier municipal sera étudié en fonction des besoins réels de chacun et avec un souci d’équité plus que de simple égalité de principe.

Cette crise sans précédent sur la planète aura sans nul doute à court et moyen terme des répercutions sur le tourisme, ce doit être l’occasion de penser une offre touristique avec des activités nouvelles pour les habitants comme pour les touristes complémentaires des bords du lac.

 

 

Nous soutiendrons la création de services qui répondent aux besoins des citoyens et favorisent l’insertion et le lien social comme Le Galta, Effik’ass, l’ADMR… tout du long de notre mandat.

De nombreux chemins de randonnées et chemins ruraux ne sont plus entretenus, des lieux historiques du patrimoine sont délaissés (les montées du château…). Une unité sous forme de structure d’insertion par l’activité économique sera créée et dédiée à l’entretien du patrimoine naturel et historique de la commune : valorisation et réfection si besoin des bassins, fours banaux… Reprise des chemins naturels qui relient les hameaux entre eux, entretien des chemins de randonnées, pistes VTT, destructions des rémanents sur les exploitations forestières…

Dans chaque appel d’offre de la commune, des clauses sociales, environnementales et d’insertion seront intégrées afin, notamment, de favoriser l’économie locale et responsable.

En lien avec l’Espace Emploi Formation, nous proposerons annuellement un Forum Emploi Formation à l’attention des demandeurs d’emplois, des jeunes et des actifs du territoire.

Les chômeurs et employeurs potentiels du Pays de Faverges-Seythenex, pourront découvrir l’offre de services des partenaires de l’emploi ainsi que celles des centres de formation. Cet évènement sera complété par l’organisation de tables rondes sur des problématiques de ressources humaines, présentation des métiers en tensions, prospectives métiers…

En parallèle et en lien avec notre projet de création d’une Résidence Autonomie (cf. chapitre Santé et Solidarité), nous mobiliserons des acteurs (centre de formation + associations d’Aide à domicile) pour organiser une formation pour adulte d’Auxiliaire de Vie Sociale sur Faverges-Seythenex afin de former des personnes du territoire amenées à travailler sur le secteur de l’aide à domicile.

Nous mobiliserons des moyens à mettre aux services des acteurs locaux que sont nos industriels, plus encore nos artisans et commerçants ainsi que tous ceux qui portent de nouvelles formes de travail au travers de l’art, du sport et des loisirs, des services d’aide à la personne et autres.

La création d’un comité d’action économique, composé des acteurs eux-mêmes sera l’occasion pour nos dirigeants d’entreprises, commerçants, artisans de développer un réseau professionnel à l’échelle intercommunale. Un tel comité peut permettre aux dirigeants de s’entraider, de développer leur business, de mutualiser des ressources humaines ou autres et de faire des propositions à la collectivité…

Pour soutenir l’activité commerciale du centre-ville, un travail en concertation autour de la dynamisation du centre-ville sera engagé. Nécessairement, nous ferons le choix de garder en cœur de ville les équipements tels que la médiathèque et l’Office du tourisme dont les déménagements étaient à l’étude.

Des discussions seront engagées avec les propriétaires des locaux vides pour étudier l’installation de nouveaux équipements et/ou locaux commerciaux. Nous souhaiterions voir l’installation de certaines associations, d’un espace de vente de produits locaux (avec un lieu de distribution sur Seythenex également), un EPN (Espace Public Numérique) regroupant un espace de co-working pour étudiants et télétravailleurs, un service d’accompagnement tous publics pour démarche en ligne, le Micro-folies, des activités d’initiation ou de perfectionnement variées et encadrées, par le biais d’ateliers collectifs, tels que le Projet Campus Connecté ou autres.

Toutes les initiatives qui créent du passage et rendent attractif le centre-ville seront encouragées. Des aides de la commune pour la mise aux normes et rénovation des locaux vacants seront débloquées, des aides incitatives pour rénover et repeindre les façades seront également lancées à destination des commerçants et propriétaires.

Nous inviterons l’office de tourisme à poursuivre sa mise en valeur des potentialités attractives du territoire. Nous nous opposerons à sa délocalisation au sein de la zone de la gare de Doussard. Nous privilégierons l’installation de petites unités, comme il en existe une à la plage de Doussard, sur différents lieux des Sources du lac d’Annecy.

Nous inciterons l’office de tourisme à créer des partenariats avec les différents acteurs touristiques du territoire pour vendre des offres de services et produits touristiques, directement depuis les différents points de l’OT.

Nous chercherons à promouvoir les randonnées pédestres avec une association locale en vue d’obtenir une labélisation sur le même modèle que la CCSLA a structuré l’offre d’itinéraires VTT-VTC grâce à l’appui des représentants du club “Cyclos de Faverges”.  Il faut valoriser toute activité qui donne l’envie de rester plus longtemps sur le territoire des Sources du lac.

Le tourisme est fortement impacté par la crise sanitaire actuelle. L’attractivité touristique dans des territoires comme le nôtre, riche d’écrins naturels devient un atout. Les habitants de la planète se tournent désormais vers un tourisme éco-responsable, il nous faut donc être prêts et envisager des actions globales pour faire de Faverges-Seythenex une destination touristique ayant une politique de développement durable forte. En ce sens, nous engagerons la SAMBUY dans une démarche de labélisation “Flocon Vert”, label garantissant l’engagement durable des destinations touristiques de montagne.

Nous ferons de Faverges-Seythenex une destination touristique liée à son patrimoine important par la valorisation des musées, des bâtiments, de leur histoire et de ses personnalités emblématiques (sentiers pédagogiques, panneaux de découvertes, chantier de valorisation de l’ancien bâti …).

Les acteurs culturels de la ville et l’office de tourisme seront soutenus pour poursuivre et amplifier une politique d’animation hors les murs et au sein des équipements de loisirs à même d’attirer touristes et habitants.